Adresse

1 Place Edgard Godard
80300 Warloy-Baillon, France

Contact

secretariatmaisondesante.gmail.com

03.22.48.00.00

©2019 by Maison De Santé Warloy-Baillon.

La Maison De Santé De Warloy-Baillon

Les patients de La Maison De Santé de Warloy-Baillon sont traités avec bienveillance, respect et honnêteté.

Nous veillons à informer et guider les patients et leurs proches à chaque étape. 

C'est ainsi que nous nous assurons de leur bonheur et de leur santé.

 

N'hésitez pas  à nous contacter si vous avez la moindre question.

 
L'homme frappe sur un ordinateur portabl

SECRÉTARIAT

Vous vous sentirez entre de bonnes mains grâce à nos secrétaires

Anne et Virginie.

Elles assurent la prise de rendez-vous  du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 puis

de 13h00 à 19h00.

Le Samedi de 8h00 à 11h45.

De 12h00 à 13h00 seules les urgences médicales sont assurées.

Patients In Doctors Waiting Room.jpg

Salles d'attente

 

 

 

 

Nos Salles d'attente vous proposent un environnement chaleureux et le respect d'autrui. 

Nos Médecins

Bébé avec Stethoscope

DR Anne-Laure Aubriot-Desobry

Spécialiste en Médecine Générale

Diplômée de L'UFR de médecine d'Amiens.

  • Conventionnée Secteur 1

  • Carte Vitale acceptée 

  • RPPS: 10100158830

Vérification d'un formulaire médecin

DR Jean-Yves Borgne

Spécialiste en médecine générale

Diplômé de l'UFR de médecine d'Amiens

Maître de stage des Universités

Professeur associé en médecine générale à l'UFR de médecine d'Amiens

  • Conventionné Secteur 1

  • Carte Vitale acceptée

  • RPPS: 10001831477

Médecin et patient

DR Alexandre Megarbane

Spécialiste en médecine générale

Diplômé de l'UFR de médecine d'Amiens

  • Conventionné Secteur 1

  • Carte Vitale acceptée

Fille adorable avec Pédiatre

DR Delphine Nicolas

Spécialiste en médecine générale

Diplômée de l'UFR médecine d'Amiens

Maître de stage des universités

  • Conventionnée secteur 1

  • Carte Vitale acceptée

 

Chirurgiens Dentistes

DR Clément Boulanger

Dr en chirurgie dentaire

Diplômé de la faculté d'odontologie de Reims

Approfondissement clinique en gérondontologie

Chirurgie dentaire
smiling child sitting in a blue chair de

DR Hugo Bourbier

Dr en chirurgie dentaire

Diplômé de la faculté d'odontologie de Reims

DR Fiona Parascandolo

Dr en chirurgie dentaire

Diplômée de la faculté d'odontologie de Lille

Sourire parfait
 

Nos Infirmières

Madame Odile Marcelle

Diplômée d'état 
Diplôme universitaire de soin d'urgence et de réanimation médico-chirurgicale
Formation à la prise en charge de la douleur, du stress, de l'agressivité.
N° Adeli 806121935

Doctor is bandaging upper limb of patien
vaccine vaccination child baby doctor in

Madame Aline Gauthé

Diplômée d'état
Diplôme universitaire de la faculté d'Amiens

Madame Camille De Vrye

Infirmière Libérale
Diplômée université catholique de Lille
Investie dans la prise en charge des soins palliatifs
N° Adeli 866046660

Home Nurse Examining Patient_edited.jpg
Nurse takes a blood test. Female hands i

Madame Marguerite Dupont-Rawiak

Diplômée d'état de l'institut de formation en soins infirmiers Ph.Pinel
Formation "Philosophie de soin de l'humanitude" selon Y.Gineste et R.Marescotti

Disponibles du lundi au vendredi de 7h30 à 10h00 à la Maison de Santé

Sauf le mercredi.

La samedi 8h30-9h30 à la Maison de Santé

Soins à domiciles sur rendez-vous

 
Physiothérapie

 

Masseur Kinésithérapeute

Monsieur Brice Lesieur

  • Master en Kinésithérapie

  • Diplômé de la Haute Ecole Paul-Henry Spaak de Bruxelles

  • Spécialiste en Kinésithérapie du sport

  • Diplômé de l'université de Lille 2

  • Spécialiste en drainage lymphatique manuel Méthode Leduc Bruxelles

 

Madame Anna Niedzialkowska

Masseur-Kinésithérapeute

Monsieur Slawomir Kreja

Masseur-Kinésithérapeute

Sage-Femme Conventionnée
Madame Hélène Cazier-Caron

Diplômée de l'école de sage-femme d'Amiens

  • Formée en suivi gynécologique

  • Formée en suivi de grossesse non-pathologique

  • Formée en préparation à la naissance classique et yoga

  • Formée en rééducation périnéale manuelle et  par électrostimulation

RPPS 10000162338

Sur rendez-vous le mardi, vendredi après-midi et samedi matin (DOCTOLIB)

 

Orthophoniste

Madame Lucie Fendorf

Orthophoniste 
Diplômée de la Haute Ecole André Vésale Liège
N°Adeli 809100886

Orthophoniste
Madame Claire Rieau

Orthophoniste

Diplômée de l'université Paris V

en science du langage

Diplômée de l'université de Lille 2

N°Adeli 801101264

 

Pédicure-Podologue
Madame Tiffany Dochy


Pédicure-Podologue conventionnée (DOCTOLIB)
Diplôme de l'Institut de Formation de pédicurie podologie de Lille (2017)
n° ADELI : 808081244
- Formation de posturologie
- Formation de podo-Pédiatrie

 

Pédicure-Podologue
Madame Tiffany Dochy


Pédicure-Podologue conventionnée (DOCTOLIB)
Diplôme de l'Institut de Formation de pédicurie podologie de Lille (2017)
n° ADELI : 808081244
- Formation de posturologie
- Formation de podo-Pédiatrie

 

Diététicienne

Madame Adeline Benoist

Consultation sur Rendez-vous le lundi après-midi  (DOCTOLIB)

 

Bruschetta
 

Ostéopathe 
Monsieur Thomas Desobry

Ostéopathe DOF

Diplômé de l'école supérieure d'Ostéopathie - Paris

Formé à l'ostéopathie Structurelle, Faciale, viscérale et crânienne.

Formé à la prise en charge des pathologies fonctionnelles du nourrisson 

RPPS 800000085

Prise en charge sur rendez-vous le mercredi après-midi et le samedi matin

 
 

Psychologue

Madame Valérie François

Psychologue Clinicienne

Diplômée de l'Université Picardie Jules Verne

Master 2 de Psychologie Clinique,Psychopathologie et

Psychologie de la santé

Consultation sur rendez-vous

Enfants-Adolescents-Adultes

Nous contacter

Nous sommes disponibles de 8h00 à 20h00 du lundi au vendredi

Le samedi matin sur rendez-vous de 8h00 à 11h45.

POUR TOUTES URGENCES N'ATTENDEZ PAS !

VEUILLEZ COMPOSER LE 15

Déposer votre candidature

merci de bien vouloir nous adresser votre lettre ainsi que votre CV soit par courrier ou par mail (adresses ci-dessous)

1 Place Edgard Godard
80300 Warloy-Baillon, France

secretariatmaisondesante.gmail.com

03.22.48.00.00

Bureau
 

Vous trouverez ci-dessous les campagnes nous concernant, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez prendre rendez-vous.

Les femmes avec un cuase

En octobre 2019, pour la 26ème année consécutive en France, la campagne de lutte contre le cancer du sein, organisée par l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant.
Pour l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! qui œuvre toute l’année pour soutenir la recherche médicale et scientifique et pour informer le plus grand nombre, Octobre Rose est une occasion de mettre en lumière celles et ceux qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation et de réunir encore plus de fonds pour aider les chercheurs, les soignants.

Les professionnel(le)s de la MSP participent à cette campagne de dépistage et tentent de sensibiliser le plus grand nombre chaque année.

Ainsi chaque année lors de la grande campagne d'octobre Rose des kits d'informations sont mis gracieusement à disposition des femmes notamment dans les parfumeries Marionnaud ... etc mais aussi auprès des collectivités publiques, centres de soins ...etc qui en font l demande.

N'OUBLIEZ JAMAIS : le dépistage précoce permet aujourd'hui d'augmenter non seulement les chances de guérison mais de diminuer l’agressivité des traitements de manières importante ! ALORS PARLONS-EN ! 

Vaccination ROR

Les cas de rougeole sont en recrudescence ces dernières années.

Il faut donc veiller à la mise à jour de la vaccination rougeole-oreillons-rubéole.

Vaccination contre la GRIPPE saisonnière

Le virus de la grippe sévit habituellement d'octobre à mars.

Parce qu'il évolue chaque année, il est indispensable de s'en protéger et de se faire vacciner tous les ans.

Cette année, afin de faciliter l’accès à la vaccination, le parcours vaccinal est simplifié.

La vaccination des nourrissons

Plusieurs vaccins, qui étaient jusqu’alors recommandés, deviennent obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

En plus des 3 vaccins actuellement obligatoires :

  • la diphtérie ;

  • le tétanos ;

  • lapoliomyélite ;

S’ajoutent :

  • l’Haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites) ;

  • la coqueluche ;

  • l’hépatite B ;

  • la rougeole ;

  • les oreillons ;

  • la rubéole ;

  • le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites) ;

le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)

Le cancer du col de l’utérus est le 12e cancer le plus fréquent chez la femme en France.

  • Près de 3 000 cas de cancers du col utérin sont diagnostiqués chaque année.

  • Plus de 1 100 femmes meurent chaque année de ce cancer, l’un des seuls cancers pour lequel le pronostic se dégrade en France.

  • En effet, le taux de survie à 5 ans après le diagnostic est passé de 68 % dans la période 1989-1993 à 62 % dans la période 2005-2010.

Le cancer du col de l’utérus est principalement dû à une infection persistante (d’une durée de 10 à 15 ans) par des virus appelés papillomavirus humains (virus du papillome humain ou HPV, abréviation de human papillomavirus) et transmis par voie sexuelle.

Prévenir l'infection papillomavirus humain par la vaccination

Deux vaccins sont utilisables pour prévenir l'infection papillomavirus : un vaccin bivalent (qui protège contre les virus de types 16,18) et un vaccin quadrivalent (qui protège contre les virus de types 6,11,16,18). Les vaccins ne sont pas interchangeables et toute vaccination initiée avec l'un d'eux doit être achevée avec le même vaccin.

La vaccination ne protège pas contre toutes les infections papillomavirus. C’est pourquoi il est nécessaire, chez les femmes de 25 à 65 ans, même si elles sont vaccinées, de faire des frottis de dépistage tous les 3 ans (après 2 premiers frottis normaux pratiqués à un an d’intervalle).

PARLEZ EN A VOTRE MEDECIN ET/OU A VOS INFIRMIER(E)S PUIS A VOTRE PHARMACIEN ILS POURRONT VOUS ORIENTER.

 

Le diabète de type 2 appelé également « diabète non insulinodépendant » ou « diabète gras » représente 90% des cas de diabète après 60 ans. C’est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique c’est-à-dire, un taux élevé de glucose donc de  sucre dans le sang. Elle est grave par ses complications, notamment sur le cœur, les vaisseaux sanguins, les reins et les nerfs. 

 

Explication: Chez une personne saine, le contrôle de la glycémie se fait par l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas. L’insuline permet l’entrée du sucre dans les cellules pour qu’il soit utilisé comme carburant, particulièrement dans les muscles et le foie. Chez une personne atteinte de diabète de type 2, l’organisme devient incapable de réguler la glycémie, c’est-à-dire le taux de glucose donc de sucre dans le sang.  C’est alors que la glycémie s’élève, on parle d’hyperglycémie.

 

En effet, pour des raisons mal connues, les cellules des muscles et du foie perdent leur sensibilité à l’insuline, elles deviennent « insulinorésistantes ». Le taux sanguin de sucre reste anormalement élevé après un repas, malgré l’augmentation de la sécrétion d’insuline par le pancréas. Petit à petit, le pancréas s’épuise à sécréter des quantités croissantes d’insuline et son taux sanguin devient anormalement faible, aggravant le diabète.

À long terme, si la glycémie n’est pas abaissée par des traitements, cela peut causer de graves problèmes de santé, en particulier des problèmes cardiovasculaires.

Cette maladie touche essentiellement les personnes de plus de 40 ans, les personnes obèses ou celles souffrant de surpoids.

Les personnes qui en souffrent peuvent ne présenter aucun symptôme pendant des années. Cette maladie progressive et longtemps silencieuse est d’ailleurs souvent diagnostiquée à la faveur d’un contrôle de routine ou à la suite de complications.


Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes finissent par apparaître :

  • augmentation de la soif et de la faim 

  • besoin fréquent d’uriner 

  • fatigue 

  • peau sèche sujette à des démangeaisons; 

  • coupures et blessures qui cicatrisent lentement 

  • infections fréquentes des gencives, de la vessie, du vagin, de la vulve et du prépuce 

  • insensibilité ou fourmillement des mains et des pieds 

  • troubles de l’érection 

  • vision floue.

Il est important d'en parler à votre médecin.

 

DIAGNOSTIC

Pour diagnostiquer un diabète non insulinodépendant, le médecin prescrit des analyses de sang. Le diagnostic se fait sur deux mesures du taux sanguin de sucre à jeun.

Si un diabète est diagnostiqué, le médecin adresse son patient à un ophtalmologiste pour un dépistage d’éventuelles atteintes des vaisseaux sanguins de la rétine, d’un glaucome ou d’un début de cataracte, plus fréquents chez les personnes diabétiques.

Une bonne action pour une bonne cause

Sauvez des vies

30 Jours sans fumer c'est 5 fois plus de chance d'arrêter DÉFINITIVEMENT

 

 

 

Le tabagisme est responsable de 15 % de décès en France.

Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps qu’on ait fumé, il n’est jamais trop tard pour arrêter et les bénéfices de l’arrêt du tabac interviennent presque immédiatement.

Par ailleurs, l’arrêt permet de se libérer de la dépendance du tabac. Si la dépendance physique disparaît en moyenne en quelques semaines, la dépendance psychologique est plus lente à s’estomper.

Plusieurs mois sans parfois nécessaires pour ne plus avoir de fortes envies de cigarettes. Bien garder à l’esprit que, même plusieurs années après l’arrêt du tabac, fumer une cigarette expose à une reprise du tabagisme, car elle réveille le besoin physique et relance la dépendance comportementale.

 Le tabagisme est responsable de 15 % de décès en France.

Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps qu’on ait fumé, il n’est jamais trop tard pour arrêter et les bénéfices de l’arrêt du tabac interviennent presque immédiatement.

Par ailleurs, l’arrêt permet de se libérer de la dépendance du tabac.

Si la dépendance physique disparaît en moyenne en quelques semaines, la dépendance psychologique est plus lente à s’estomper.

Plusieurs mois sans parfois nécessaires pour ne plus avoir de fortes envies de cigarettes. Bien garder à l’esprit que, même plusieurs années après l’arrêt du tabac, fumer une cigarette expose à une reprise du tabagisme, car elle réveille le besoin physique et relance la dépendance comportementale.

La Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) qui, selon l’OMS devrait devenir la 3ème cause de décès dans le monde en 2030.

En France, la BPCO intervient dans plus de 18 000 décès chaque année.

Elle est méconnue et sous-diagnostiquée.

En France, seule une personne sur cinq connait la maladie et parmi elles, moins d’un tiers cite le tabac comme en étant la principale cause. On estime en France que plus de 70 % des BPCO ne sont pas diagnostiquées, le diagnostic n’étant souvent porté qu’à un stade avancé de la maladie.

Le risque de BPCO concerne les fumeurs actuels ainsi que les anciens fumeurs. Il augmente avec la quantité de tabac fumé. Pour les patients qui fument, l’arrêt du tabac est essentiel.

 

DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

 

Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum.

Le côlon et le rectum constituent ce qu’on appelle le gros intestin, c’est-à-dire la dernière partie du tube digestif. Environ 40 % des cancers touchent le rectum et 60 % le côlon.

Le cancer colorectal fait suite dans 60 à 80 % des cas à une tumeur bénigne, appelée communément polype de type adénomateux ou festonné. Le processus de transformation d'un polype en cancer est de 5 à 10 ans.

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent chez l'homme et le deuxième chez la femme.

En 2015,  43 068 nouveaux cas ont été diagnostiqués (55 % des diagnostics concernaient des hommes et 45 % des femmes). Pour 2017, le nombre de cas est estimé à 45 000.

L'âge moyen au diagnostic est de 71 ans chez l’homme et de 75 ans chez la femme.

Grâce au dépistage et à l’amélioration des traitements, la mortalité décroît.

En effet, plus un cancer est diagnostiqué tôt, mieux il se soigne, et plus les chances de survie sont importantes.

SI Vous avez entre 50 et 74 ans ?

L’Assurance Maladie propose un dépistage gratuit

N’HÉSITEZ PAS A EN PARLER AUTOUR DE VOUS

 

DMP.
La mémoire de votre santé

 

Véritable carnet de santé numérique, le Dossier Médical Partagé (DMP) répond à un enjeu de santé publique :

 

  • Il permet de disposer de la bonne information, au bon moment, où que l’on se trouve.

 

  • Pour les professionnels de santé, c’est le gage d’une meilleure prise en charge médicale des patients et, pour ces derniers, l’assurance d’une meilleure qualité et d’une plus grande sécurité des soins qui leur sont prodigués.

 

  • Offrir à chacun, professionnel comme patient, un outil pratique, confidentiel, au service de la coordination des soins, qui simplifie la transmission des informations médicales, paramédicales et administratives entre les soignants, en ville comme à l’hôpital.

L'objectif est d’inscrire le DMP dans les usages comme une évidence, au même titre que le choix du médecin traitant et l’utilisation de la carte Vitale.

 

La mucoviscidose est une maladie rare mais pourtant l’une des maladies génétiques graves les plus fréquentes en France avec plus de 7000 malades.

 

En France, tous les 3 jours, un enfant naît atteint de la maladie et 2 millions de personnes sont porteuses saines du gène de la mucoviscidose. Les symptômes invalidants, principalement respiratoires et digestifs, entravent la vie des patients.

 

Aujourd’hui, des espoirs concrets reposent sur les nouvelles options thérapeutiques qui se multiplient.

 

L’espérance de vie à la naissance n’était que de 7 ans en 1965.

Grâce aux progrès de la recherche et à l’amélioration de la prise en charge de la maladie, 54 % des patients sont des adultes.

 

C’est le signe le plus tangible des progrès réalisés. Mais cette évolution s’accompagne de nouvelles problématiques cliniques telles que les complications métaboliques, hépatiques, rénales, ostéo-articulaires, et sociales telles que l’insertion dans un poste de travail, la parentalité, etc. Cependant, cette évolution positive ne doit pas faire oublier que la médiane de vie est encore de 27 ans.

Je m'appelle JADE

 

500 enfants

C'est le nombre d'enfants qui décèdent d'un cancer, soit l'équivalent de 20 classes d'écoles. Le cancer est la 1ère cause de mortalité par maladie des enfants de plus de 1 an

Trop peu de fonds.

 

anti-cancer sont alloués par l'Etat français à la lutte contre les cancers pédiatriques. Peu de chercheurs peuvent s'engager sur cette thématique, faute de financements

Je m'appelle MARTIN

50% de temps

 

C'est la part de temps que les chercheurs peuvent parfois consacrer pour chercher des financements indispensables pour leurs projets. Les associations de parents apportent leur soutien mais ne peuvent se substituer à l'Etat.

70 ans

C'est la perte moyenne de vie d'un enfant qui décède d'un cancer. 1 enfant sur 4 diagnostiqué d'un cancer ou d'une leucémie ne guérira pas.

Je m'appelle Margo

40 ans

C'est le nombre d'années sans progrès thérapeutiques sur certains cancers très agressifs, comme par exemple, certains types de tumeurs cérébrales, de leucémies du nourrisson ...

20 millions d'€

Une loi garantissant un financement d'Etat dédié à la recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur les cancers pédiatriques ferait de la France un pays leader en la matière

.

Branding

 STOP 

A ce jour, l’auteur(e) de violences conjugales encourt trois ans de prison et 45.000 € d’amende si les violences ont entraîné une incapacité totale de travail (ITT) inférieure ou égale à 8 jours ; 5 ans de prison et 75.000 € d’amende si ces violences ont entraîné une ITT supérieure à 8 jours ; 20 ans de prison en cas de violences ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, ou pour actes de torture ou de barbarie ; 30 ans de prison si la mort a été causée par des violences répétées ou pour actes de torture ou de barbarie ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente ; la prison à perpétuité en cas de meurtre ou de tentative de meurtre, ou pour actes de torture ou de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner

NON

CHOISIR SA VIE !

Le 39 19 permet d’orienter et d’accompagner les femmes ou les témoins de violences conjugales. Il est ouvert sept jours sur sept, de 9 h à 22 h en semaine, et de 9 h à 18 le week-end.

C’est une manière d’interpeller la société  !

30 ans de lutte contre les violences conjugales en France !

Depuis le début de l’année, c’est le 100e féminicides recensé, ce qui laisse entrevoir une aggravation quand on connaîtra les chiffres officiels de 2018. En 2017, 151 femmes sont mortes sous les coups de leur (ex-)conjoint. Des statistiques sidérantes !

STOP

Mal de dos : lutter contre les idées reçues :

 « Mal de dos, le bon traitement, c’est le mouvement »

 

En 2017, 7 personnes sur 10 (68 %) estimaient que le meilleur remède contre la lombalgie, était le repos ... Aujourd'hui, moins de 5 personnes sur 10 (45 %)  le pensent encore, Il reste néanmoins nécessaire de poursuivre la lutte contre les fausses croyances et les mauvais réflexes en cas de mal de dos.

Encourager les personnes qui souffrent du dos à continuer à vivre normalement, en installant cette idée toute simple : pour que le mal de dos s'arrête, mieux vaut ne pas s’arrêter. Continuer vos activités quotidiennes, de pratiquer vos loisirs, emmener vos enfants à l'école, poursuivre votre activité sportive ...

Nous sommes là, à vos côtés pour vous y aider ...